Direction des services départementaux de l'éducation nationale de la Haute Corse

STAGE DE FORMATION CONTINUE : Maîtrise de la langue écrite au cycle 3

Deux oeuvres ont été présentées aux stagiaires, choisies parmi les reproductions se trouvant dans la « Valise Musée » (Hachette éditions). Ces oeuvres, malgré les siècles qui les séparent, présentent des points communs et nourrissent indéniablement l’imaginaire du spectateur, quel qu’il soit :
« La victoire de Samothrace » - Musée du Louvre
« Spiral Jetty » de Robert Smithson – Lac Salé (USA)
A l’occasion de cette formation, et pour se conformer aux nouveaux programmes de 2008 et à l’introduction de l’histoire des arts comme nouvelle discipline d’enseignement, il paraissait opportun de proposer des situations où l’analyse d’oeuvres d’art serait le déclencheur de l’écrit.
Conformément au socle commun de compétences, nous avons mis en évidence quelques types d’écrits possibles avec des élèves de CM2.



STAGE DE FORMATION CONTINUE :  Maîtrise de la langue écrite au cycle 3
2000 ans d’histoire de l’art séparent le deux œuvres présentées sous forme
de photographies.
La première œuvre intitulée « Victoire de Samothrace » qui date du 2ème
siècle avant J.C. met en scène la déesse Niké. Celle-ci apparaît sous les traits
d’une femme pulpeuse, peu vêtue, conquérante, déployant ses ailes, messagère
d’un peuple guerrier, qui apporte l’annonce d’une victoire à ceux restés sur l’île «
mère ». Une statue faite de marbre blanc et jaunie par le temps, retrouvée au
19ème siècle lors de fouilles archéologiques, et qui a eu tant de choses à dire, à
raconter, à révéler au réveil d’un si long sommeil.
Elle a été choisie pour sa force, sa beauté, son courage; ailée, à la proue
d’un bateau, elle vient libérer ses compatriotes d’un lourd fardeau, celui de la
soumission et du joug de ses assaillants. Qui était-elle réellement: femme ou
héroïne mythologique? L’absence de tête laisse libre cours à l’imaginaire de celui
qui l’observe...
La deuxième œuvre, « Spiral Jetty », de Robert Smithson, un des
théoriciens du Land Art, nous guide aussi sur le chemin de la réflexion à travers
cette spirale de terre et de sable construite sur le Lac Salé. Que symbolise-t-elle?
La victoire de l’homme sur la nature? L’égocentrisme de l’homme, de la société, l
repli sur soi, la sensation de tourner en rond, le refus d’aller vers les autres?
Et pourquoi pas l’espoir, pourquoi pas une main tendue?

Inspection D'Académie
Mercredi 14 Décembre 2011
Lu 2085 fois





Inspection D'Académie

Maîtrise de la langue | Mathématiques | Portail des Sciences | Education artistique et culturelle | La Langue et la Culture Corses | L'EPS | Evaluation, projet | Actualité | Sécurité routière