Direction des services départementaux de l'éducation nationale de la Haute Corse

Animation Pédagogique - La Botanique en Corse - Mars 2013

Une animation en deux temps avec l'intervention du Conservatoire Botanique de Corse (Alain Delage) et du Parc Naturel Régionale de la Corse (Pierre-Louis Grimaldi) qui nous proposent de découvrir, au travers de ressources documentaires (ci-jointes en téléchargement) et d'un atelier, différents aspects de la Botanique en Corse :

- La Flore et la Végétation en Corse: Situation géographique et zones de Protection
- Les Plantes endémiques et plantes de la montagne en Corse
- Le programme de lutte contre les invasives - Missions du CBC
- La Classification Phylogénétique - Nouvelle classification des végétaux
- Un Exemple de jeu basé sur la détermination par observation et classement selon des caractères morphologiques des plantes.

Vous trouverez également :
- Un diaporama sur les plantes toxiques
- Une synthèse et un tableau concernant les plantes vertes sur la nouvelle classification à pratiquer en classe ( centrée sur les chlorophylliens) (IEN Corrèze)
Le petit lexique illustré de Douzet (2007) .

Très Bonne Continuation avec vos Botanistes en Herbe !



La flore de Corse - Variée mais fragile


LA CLASSIFICATION des VEGETAUX

Animation Pédagogique - La Botanique en Corse - Mars 2013
Promenez-vous sur l'arbre phylogénétique sur : http://www.lestaxinomes.org/spip.php?page=arbre&id_rubrique=12
ou en cliquant sur la photo ci-contre.

Un peu d'histoire
Source : Histoire de la botanique de Joëlle Magnin-Gonze (Editions Delachaux et Niestlé, 2004)

Le souci de classer l'ensemble des végétaux est né très tôt, dès l'Antiquité. Théophraste est le premier à clairement différentier le règne animal du règne végétal. Dans son Histoire des plantes (ou Recherches sur les plantes, Historia plantarum), il recense les principales plantes connues.

Dès la moitié du XVIème siècle, l'art de la description se développe et la création des premiers véritables herbiers améliore grandement les échanges entre botanistes. L'observation attentives des plantes amène les auteurs à établir des relations entre-elles. De nombreuses classifications basées sur différents critères : usage des plantes, morphologie des feuilles, de la graine,... sont proposées. Ces classifications sont cependant difficiles à utiliser, les plantes étant décrites par une phrase en latin, phrase qui précise les caractéristiques morphologiques de celles-ci.

Une véritable avancée, est due à Carl von Linné au XVIIIème siècle qui propose l'utilisation de deux noms (le binôme linnéen) pour définir chaque plante (notamment dans Species plantarum, publié en 1753). Chaque plante, ainsi clairement nommée, peut alors être plus facilement classée en famille, elles-mêmes regroupées en ordre, classe, embranchement,... Les plus anciennes classifications sont conçues selon l'idée du fixisme (Dieu a créé toutes les espèces à l'origine des temps et une fois pour toutes) et sont des classifications dites artificielles. Elles ne prennent en compte qu'un caractère morphologique pour établir la classification (comme le nombre, les proportions relatives et la position des étamines pour Linné).

Apparaît au cours du XVIIIème siècle avec les travaux de Buffon et des de Jussieu, avant la théorie de Darwin sur l'origine des espèces, l'idée d'évolution des espèces végétales. De nombreux botanistes reprennent ces idées et proposent des classifications dites naturelles, qui utilisent de nombreux critères pour comparer les plantes entre-elles.

Concernant les plantes à fleurs (Angiospermes), de nombreuses classifications sont proposées, comme par exemple celle de Bentham et Hooker (Genera plantarum ad exemplaria imprimis in herbariis kewensibus servata definita). Cet ouvrage, bien que précédent la publication de la théorie de Darwin, fit longtemps référence en raison du très grand nombre de plantes décrites.

Au XXème siècles d'autres classifications sont proposées, telles que celle de Takhtajan (1954), de Hutchinson (1969) ou de Cronquist (1981). Ces classifications tentant d'établir l'évolution des espèces végétales : des plus primitives aux plus évoluées (classifications dites phylogénétiques). Selon leurs auteurs ces classifications diffèrent par le nombre de familles, d'ordres,...

Depuis ces dernières années, une nouvelle classification basée sur la phylogénie moléculaire a été proposée par l'APG (Angiosperm Phylogenetic Group) . Cette classification repose sur la comparaison de séquences d'ADN et est de plus en plus utilisée. Cette classification a fait l'objet de deux mises à jour (APG II2 en 2003 et APG III3 en 2009). Cette classification basée sur la phylogénie est cependant plus complexe et conduit parfois à des regroupements différents des classifications précédentes (par exemple, le genre Veronica appartient aux Plantaginaceae dans la classification APG et aux Scrophulariaceae dans celle de Cronquist,...).


Phylogénie
Archées (archéobactéries)
Eubactéries( ex: mitochondrie;chloroplaste)
Eucaryotes (ADN contenu dans un noyau

- Unicontes
- Bicontes
Chromalvéolés
Euglénobiontes
Foraminifères
Lignée verte
Algues rouges
Chlorobiontes
Ulvophytes
Embryophytes
Bryophytes
Euphyllophytes (ont de vraies feuilles)
Filicophytes (feuilles en frondes: fougères)
Spermatophytes (font du bois et des graines)
Sphénophytes

LEXIQUE Illustré du petit Botaniste

Remarque: A partir des représentations de feuilles données dans ce lexique et d'un guide botanique , il sera possible de reconstituer le jeu présenté en atelier en proposant aux élèves une enquête basée sur l’observation morphologique d'une dizaine de rameaux recueillis dans la nature et préalablement identifiés par le professeur.

Les clés de déterminations proposées dans un tableau permettront de replacer les spécimens recueillis dans un sous ensemble et d'en retrouvé le nom.

LES VEGETAUX ENDEMIQUES et PLANTES INVASIVES en CORSE


ATELIER de Classification du Parc Régional de la CORSE - Tableau de synthèse et commentaire

Le tableau joint ci-dessous reprend les résultats de l'atelier d'identification des rameau effectué par monsieur Grimaldi du PNRC.

Par ailleurs,Pour la sortie du 10 avril, il sera proposé de reprendre l'exercice
sur le modèle de la classification des animaux avec constitution d'un tableau de caractéristiques et d'une classification par emboîtement issue de l'analyse du tableau.
Le jeu d'indentification à destination des élèves sera ensuite construit.

Rappel : Sortie du 10 avril 2013 - RV 8h30 - devant la Mairie de MIOMU. A PRESTU

RETOUR sur la SORTIE du 10 AVRIL 2011 à MIOMU

Vous trouverez ci-joint le diaporama révisé par Monsieur Grimaldi concernant les spécimens récoltés lors de la sortie botanique ainsi que le tableau de synthèse reprenant les caractères recencés par chacun.
Sur cette base, un choix orienté d'especes pourrait être fait et servir de base d'investigation par la mise en oeuvre d'un rallye nature ou bien d'un jeu de type "Marelle de Classification" avec les plus petits.
Très bonne continuation à tous.


BONUS


Sciences.ia2b
Mercredi 20 Mars 2013
Lu 1227 fois





Sciences.ia2b

Maîtrise de la langue | Mathématiques | Portail des Sciences | Education artistique et culturelle | La Langue et la Culture Corses | L'EPS | Evaluation, projet | Actualité | Sécurité routière